Wireless communication and networking

Qui sommes-nous ?

Les pôles d’innovation français de la transition énergétique et du numérique et de la mobilité renforcent leur alliance stratégique sous la bannière « Smart Energy Alliance  »

Afin d’accélérer la mise en œuvre de la transition énergétique et de la transformation numérique dans les territoires, et forts de plus de 8 années de collaboration au sein du collectif Smart Grids France, les pôles français dédiés aux filières Energies Renouvelables, Efficacité Énergétique et Numérique renforcent leur action commune au sein d’une nouvelle alliance stratégique, « Smart Energy Alliance ». Ce collectif vise à répondre aux enjeux clés du développement des énergies renouvelables, de leur intégration dans des réseaux intelligents multi-énergies, de l’efficacité énergétique et de la mobilité dans une vision intégrée du système énergétique durable.


Son ambition est de devenir l’interlocuteur privilégié des politiques d’innovation nationales et régionales, en lien fort avec le Comité Stratégique de Filière (CSF) « Industries des nouveaux systèmes énergétiques », et résolument tournée vers l’Europe.

Constituée de 11 écosystèmes ancrés en régions et couvrant l’ensemble du territoire national, y compris les territoires insulaires et zones non interconnectées, cette alliance nationale réunit les forces industrielles, d’ingénierie et de R&D publiques et privées de ces filières, constituant un secteur dynamique, créateur d’emplois et exportateur. De nombreuses start-ups innovantes, PME, ETI et grands groupes sont engagés pour renforcer la compétitivité de ces différentes filières énergétiques alternatives.

L’Alliance a pour  objectif de « renforcer son action commune pour dynamiser l’emploi, améliorer l’attractivité des territoires et renforcer la capacité d’innovation  française dans les filières telles que les réseaux intelligents multi-énergies, les micro-grids, le stockage d’énergie mobile et stationnaire, la mobilité durable, l’autoconsommation, le gaz renouvelable issu de la biomasse, l’hydrogène vert.        
Elle vise en priorité le développement des projets territoriaux et la croissance des  PME implantées sur ces territoires, avec l’objectif de déployer les technologies, produits et savoir-faire à l’international.

L’alliance se compose de trois cercles de compétences, qui peuvent être mobilisés en fonction des thématiques :

  • Les pôles énergie, au cœur des enjeux des systèmes énergétiques optimisés (production, distribution, stockage) et plus globalement de transition énergétique
  • Les pôles numériques apportant l’expertise numérique, l’intelligence artificielle, l’internet des objets, incontournables à la digitalisation en cours et à venir de l’énergie
  • Les pôles applicatifs comme les pôles liés à la mobilité durable

Ensemble, ces pôles regroupent 2200 adhérents, dont 1500 PME. Les 2500 projets labellisés par ces pôles représentent plus de 8 milliards d’euros d’investissement financés à hauteur de 3 milliards d’euros par des financements publics.